Ne fuyez plus les cocktails… car ils offrent plus d’opportunités que vous ne croyez

A11-ill-tps-cocktail-5-mai_tp

Dirigeants, managers, avocats, experts-comptables, consultants, vous le savez bien : les « cocktails professionnels » sont partout, qu’ils soient internes (pots de départ ou d’arrivée, soirée de Noël, anniversaire de l’entreprise…) ou externes (soirées d’anciens élèves, pots de clôture de conférences, de colloques ou d’événements organisés par des associations professionnelles…). Et on vous recommande fortement de les fréquenter pour… montrer votre implication dans le collectif et votre « esprit d’équipe », pour trouver un emploi, pour développer votre clientèle…

Le cocktail professionnel est, pour certaines professions ou à certains postes, un incontournable.

Pourtant, rares sont ceux qui, pourtant, en font un réel bon usage et… qui s’y sentent à l’aise. Pour beaucoup, le cocktail est une corvée, un « exercice obligé » qu’il convient d’expédier le plus discrètement et le plus habilement possible, d’autant plus qu’il vient voler du temps de travail « réel » ou, pire, du temps personnel.

Alors… comment procéder ? Comment faire pour que le temps et les efforts dédiés aux cocktails professionnels soient réellement productifs ? Comment ne plus y aller avec des pieds de plomb ?

Vous pouvez commencer par surfer sur le Net à la recherche d’une solution rapide. Ou alors un de vos contacts LinkedIn partagera avec beaucoup d’à-propos un de ces articles, tous intitulés peu ou prou de la même façon « 7 (ou 5 ou 10) « trucs » (ou « recettes », ou « clés », ou même… « secrets ») pour se sentir plus à l’aide dans les cocktails professionnels. »

Motivé, vous lirez attentivement les conseils prodigués, vous y trouverez quelques idées intéressantes, vous les mémoriserez (dans le meilleur des cas) pour une prochaine occasion puis vous… passerez à autre chose ! Et puis le jour venu, vous tenterez peut-être d’appliquer les recettes. Vous réussirez parfois. Et puis vous repartirez, sans réel sentiment de satisfaction ou de réussite. Voire même avec une (nouvelle) frustration…

Pourquoi ? Pour 3 raisons au moins…

  1. Parce que les trucs et recettes proposés ne sont peut-être pas compatibles avec votre personnalité (Ce qui fonctionne pour vous ne fonctionne pas forcément pour moi et vice versa)
  2. Parce qu’ils arrivent trop tôt : vous n’est pas encore prêt à les mettre en application. Avant cela, vous avez besoin de comprendre et d’intégrer certaines compétences ou réalités, ou tout simplement, d’avoir moins peur !
  3. Parce que si vous ne vous sentez pas à l’aise dans les cocktails professionnels, il y a de bonnes raisons pour cela. Elles peuvent venir de votre personnalité ou encore de votre perception de ce type d’événement. Les « trucs » ne vous aideront pas à évoluer personnellement ou à appréhender le cocktail professionnel différemment.

En revanche, vous pouvez acquérir les 5 aptitudes suivantes :

  1. Maîtriser les codes sociaux du cocktail
  2. Savoir s’adapter et improviser en fonction des personnes rencontrées
  3. Entrer en contact avec des inconnus (et trouver des sujets de conversation pertinents)
  4. Multiplier les contacts (et, donc, savoir mettre fin à une conversation)
  5. Donner envie à ses interlocuteurs de prolonger la discussion (à l’occasion d’un entretien, d’une réunion ou d’un déjeuner)

Pour développer ces aptitudes, la seule vraie méthode efficace est de vous entraîner dans des conditions réelles mais sans enjeu trop important, qui risquerait de vous paralyser.

Osez et préparez-vous

Vous accepterez d’aller à un cocktail avec l’intention de progresser et avec un objectif réaliste, préparé à l’avance. Éventuellement, vous aurez conçu, en collaboration avec un collègue ou une personne de votre connaissance des stratégies pour être présenté à une personne que vous souhaiteriez rencontrer. Vous pourrez ensuite vaincre vos barrières mentales et surmonter vos réflexes conditionnés pour passer à l’action. Vous éviterez de vous juger car le jugement inhibe et empêche de progresser. Vous ne prendrez plus personnellement les comportements des autres invités qui vous choquaient ou vous dérangeaient auparavant.

Expérimentez et débriefez

Au fur et à mesure, vous testerez les « trucs » et « recettes » et vous identifierez ceux qui vous conviennent. Après chaque expérience, vous débrieferez, seul ou à plusieurs, et vous pointerez ce qui a bien fonctionné et ce qu’il faudrait modifier. Si vous adoptez cette approche expérimentale et graduelle, vous serez plus détendu (e) et certainement plus abordable !

Prenez du plaisir à évoluer professionnellement

Vous aurez des prises de conscience, de vrais « déclics », qui vous feront passer des caps sans douleur. Vous travaillerez sur certains aspects de vous-mêmes qui vous pèsent depuis des années. Et, au fil du temps, vous constaterez que l’amélioration est là et que vous commencez à y prendre du plaisir. Vous serez votre propre coach. Vous aurez de l’énergie pour y consacrer du temps et des efforts parce que vous réaliserez vite que c’est une chance que vous vous donnez à vous-même. Et vous obtiendrez des résultats.